L'immigration va assouplir les règles de naturalisation - 3
Le Département norvégien de l’immigration (UDI). Photo Norvège Aujourd’hui Médias

L’UDI veut changer la loi afin que les enfants ne soient pas pénalisés pour quelque chose qui s’est passé avant leur naissance dans les cas de naturalisation.

Le directeur de l’UDI, Frode Forfang, a proposé dans une lettre au ministère de la Justice de modifier la législation sur le retrait de la citoyenneté, écrit Aftenposten.

Découvrez les Aurores Boréales

– Il continuera d’avoir des conséquences graves fournissant de graves fausses déclarations. Cependant, les réglementations et pratiques actuelles sont perçues par beaucoup comme déraisonnables.

Des cas individuels ont retenu l’attention et suscité un débat qui affaiblit la légitimité des régularisations, a déclaré Forfang.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

En février, une famille palestinienne a été privée de son passeport après 27 ans passés en Norvège, ce qui a amené les enfants et petits-enfants à se voir également demander de rendre leurs passeports et de quitter le pays.

La proposition de l’UDI est que les enfants et les descendants ne perdent plus automatiquement leur nationalité si leurs parents doivent renoncer

leurs passeports norvégiens. UDI appliquera une plus grande discrétion dans le traitement des personnes qui ne sont pas à blâmer dans ces questions.

L’UDI n’a pas reçu de réponse à leur lettre, mais le secrétaire d’État à l’Immigration et à l’Intégration Per Sandberg (FRP) au ministère de la Justice, Fabian Stang, aime la proposition.

– J’aime l’approche de l’UDI sur ces questions, mais c’est évidemment le ministre et le gouvernement qui décident, a-t-il déclaré.

Source : NTB scanpix / Norway.mw