106 tués, 665 grièvement blessés - 3

En 2017, 106 personnes sont mortes dans 102 accidents mortels sur les routes norvégiennes et 665 personnes ont été grièvement blessées. Cela représente 29 décès de moins qu’en 2016, tandis que le nombre de blessés graves a augmenté de 9.

Ces chiffres sont les plus bas depuis 1947, quand il y avait eu 94 morts et 640 personnes ont été grièvement blessées. Dans les autres pays nordiques, nous trouvons une tendance positive similaire. En Suède, 253 ont été tués dans la circulation l’année dernière contre 270 en 2016. Au Danemark, il y a eu 183 morts l’année dernière contre 211 en 2016, selon les chiffres préliminaires. De même, en Finlande, le nombre a été réduit de 258 à 212 en 2017.

Le nombre de blessés légers s’élevait à 4 246 en 2017, soit environ 370 de moins que l’année précédente.

Découvrez un magnifique Fjord

25 000 morts sur les routes de l’UE

La Commission européenne a récemment publié des chiffres préliminaires montrant que 25 300 personnes ont été tuées dans des accidents de la route dans les pays de l’UE en 2017, soit 300 de moins qu’en 2016. Cela correspond à 4,9 décès pour 100 000 habitants. En Norvège, le risque d’exposition n’était que de 2,0 décès pour 100 000 habitants.

Découvrez les Aurores Boréales

16 et 17 ans à risque

Si l’on regarde le nombre de tués et de blessés graves dans la circulation par tranche d’âge d’un an, on constate que le risque est de loin le plus élevé pour les jeunes de 16 ans, avec 43 tués et blessés graves pour 100 000 habitants. Les 17 ans ont également un risque élevé à 34,9.

La plupart des décès sont des conducteurs ou des passagers de voiture

Plus de la moitié des 106 personnes tuées dans la circulation l’année dernière étaient soit des conducteurs (51) soit des passagers de voitures (12). Le nombre de motocyclistes tués est resté stable ; 20 en 2017, 22 en 2016 et 20 en 2015 et 2014 respectivement. Le nombre de cyclistes tués est passé de 12 à 9, tandis que le nombre de piétons est passé de 15 en 2016 à 11 l’an dernier.

Plus de collisions frontales

En 2017, 29 personnes ont été tuées dans des accidents impliquant un véhicule, ce qui correspond à 27 % de tous les décès sur la route. Au total, 48 personnes ont été tuées dans des collisions frontales; une part de 45 pour cent. En 2016, les collisions frontales représentaient 31 % de tous les décès sur la route et la part des accidents impliquant un véhicule était de 40,7 %. Les accidents impliquant des piétons représentaient 10 pour cent des décès.

La plupart des décès en dehors des zones urbaines

La plupart des accidents mortels se produisent en dehors des zones urbaines. Sur les 106 tués dans la circulation en 2017, 84 ont perdu la vie en dehors des zones urbaines.

111 poids lourds impliqués dans des accidents de la route

Treize personnes ont été tuées dans des accidents impliquant des véhicules lourds, contre 15 en 2016. Au total, 111 véhicules lourds ont été impliqués dans un accident corporel, contre 137 en 2016.

L’entrée a été modifiée : 29.05.2018.

Source : SSB / Norvège aujourd’hui