Étudiants en sciences infirmièresÉtudiants en sciences infirmières

Le gouvernement et le KrF (Parti du peuple chrétien) ont révisé le budget et réservé des fonds pour 100 nouvelles places pour l’enseignement infirmier. Les spots sont répartis sur les campus à travers le pays.

«Nous avons eu de bonnes discussions avec les établissements en question pour nous assurer qu’ils offrent non seulement une éducation de haute qualité sur le lieu d’études, mais qu’ils ont également la possibilité de proposer des stages pertinents et passionnants aux étudiants», déclare Iselin Nybø, ministre pour la recherche et l’enseignement supérieur (Iselin Nybø). V) dans un communiqué de presse.

Les universités de Tromsø et Stavanger obtiennent chacune 20 places. Le Collège universitaire de Norvège occidentale et l’Université des sciences et technologies VID se voient attribuer 15 sièges chacun, tandis que l’Université d’Agder et les collèges d’Østfold et de la région intérieure obtiennent chacun 10 sièges.

«Il y a un grand besoin de former plus d’infirmières et je suis heureux de cette unité. Dans la répartition des places d’étude, nous avons particulièrement tenu compte du besoin de plus d’infirmières en Norvège occidentale et dans le nord de la Norvège, dit Nybø.

Parallèlement, l’Université de Stavanger, l’Université d’Agder et l’Université du Nord reçoivent 21 nouvelles bourses. Il n’y a pas de lignes directrices sur la façon dont ces postes de recrutement seront utilisés dans les stages d’apprentissage.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui