Un islamiste condamné détenu pendant deux mois - 3

Un islamiste condamné détenu pendant deux mois

Mohyeldeen Mohammad, 32 ans, qui a été condamné à deux ans et demi de prison pour avoir menacé Abid Raja de Venstre (V), est détenu depuis huit semaines.

L’affaire a été réglée lundi par le tribunal de district d’Oslo, a rapporté NRK News.

Mohammad a fait appel pour sa libération, mais le tribunal de district estime qu’il pourrait échapper aux poursuites pénales s’il est libéré.

Découvrez les Aurores Boréales

L’homme de 32 ans originaire de Skien a été arrêté et placé en détention le mardi 13 novembre, juste avant sa rencontre devant le tribunal de district, inculpé de menaces à l’encontre de l’homme politique de gauche Abid Raja.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Le jugement de deux ans et demi, qui est tombé le 27 novembre, était conforme à la déclaration du procureur général Frederik G. Ranke.

Jugement minutieux

« C’est un jugement mûrement réfléchi et approfondi. Il semble que nous ayons mis la main sur toutes les choses les plus importantes, et bien sûr, nous en sommes très satisfaits. C’était une attaque contre les valeurs démocratiques », a déclaré Ranke à NTB une fois le verdict rendu.

L’avocat de Mohammad, Brynjar Meling, a confirmé dans le même temps que le verdict faisait l’objet d’un appel, affirmant que son client était déçu.

Mohyeldeen Mohammad a été condamné pour avoir menacé le député parlementaire Abid Raja par SMS et dans une vidéo publiée sur YouTube en septembre 2016. Le fond était les commentaires de Raja dans le débat sur l’introduction d’une éventuelle interdiction des vêtements couvrant le visage.

Menace de meurtre

« La vidéo de huit minutes doit être interprétée comme une invitation aux camarades partageant les mêmes idées de Mohammad à commettre de graves violences ou à tuer Raja », a affirmé le procureur.

Le jugement indique qu’il est particulièrement aggravant que la menace doive être considérée comme un moyen de taquiner Raja et d’autres musulmans qui ont une vision de l’islam différente de celle de Mohammad.

« Il s’agissait clairement d’une menace de mort. Nous parlons de l’une des figures de proue de l’un des milieux les plus extrêmes que nous ayons vus ici dans le pays après la Seconde Guerre mondiale », a déclaré le procureur général Ranke.

En plus de l’emprisonnement, Mohammad a également été condamné à payer 150 000 couronnes de dommages et intérêts à Raja.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui