Listhaug attribue 69 nouvelles licences pétrolières - 5
Ministre du pétrole et de l'énergie Sylvi Listhaug (Parti du progrès)Ministre du pétrole et de l’énergie, Sylvi Listhaug (Parti du progrès) .Photo: Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Le ministre du Pétrole et de l’Énergie, Sylvi Listhaug (Frp), propose à 28 entreprises une offre de participation dans 69 nouveaux permis d’exploration sur le plateau continental norvégien.

La nouvelle ministre du Pétrole et de l’Énergie a annoncé les soi-disant prix APA lors du Séminaire sur la politique de l’industrie pétrolière à Sandefjord, comme ses prédécesseurs l’ont toujours fait.

Au total, 28 entreprises se voient proposer des participations dans 69 licences. Parmi ceux-ci, 13 sont des permis dans la mer de Barents.

Les attentes de l’industrie ont été annoncées avant la conférence.

Nouvelle zone

– «L’APA est d’une importance exceptionnelle car c’est de cette manière que l’on accède à une nouvelle zone pour son entreprise», a déclaré à NTB le directeur de la politique industrielle Tommy Hansen de Norwegian Oil and Gas.

APA signifie allocation dans des zones prédéfinies. Hansen le décrit comme un «recyclage» de zones déjà ouvertes aux opérations pétrolières et gazières. Les blocs annoncés sont situés dans des zones proches des infrastructures prévues et existantes, et sont bien connus après plusieurs années d’exploration.

Conseil primordial
Le mouvement écologiste, en revanche, n’est pas satisfait.

« L’Amazonie brûle, l’Australie brûle, Jølster fait rage, les tempêtes font rage, nous sommes bien dans la crise climatique, mais à maintes reprises, le gouvernement donne des conseils environnementaux et délivre de nouvelles licences pétrolières », a déclaré Therese Hugstmyr Woie, nouvelle dirigeante de Nature. et Jeunesse, dans un communiqué de presse.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui