Les fabricants de baies envisagent d'affréter des avions pour attirer des travailleurs saisonniers - 3
Fraise.Ferme à Lier.Photo: Gorm Kallestad / Norway.mw

Ce n’est que quelques semaines avant que les fraises ne commencent à mûrir pour la récolte et il est urgent pour les producteurs de petits fruits de mettre les travailleurs en place.

Par conséquent, certains producteurs de baies envisagent d’affréter un avion pour faire venir des travailleurs pour la saison des fraises.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Plusieurs méthodes non traditionnelles sont actuellement envisagées pour résoudre le problème, rapporte NRK.

«Certains ont parlé d’affréter un avion pour que les travailleurs saisonniers arrivent à temps», a déclaré Jørn Eugen Haslestad, secrétaire de l’équipe norvégienne des agriculteurs durables.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Mercredi, il est devenu clair que les travailleurs saisonniers étrangers originaires de pays extérieurs à l’EEE pouvaient entrer en Norvège pour travailler.

Le cultivateur de fraises Simen Myhrene de Sylling, qui devrait embaucher 26 Vietnamiens, pense que les revenus de cette année seront inférieurs à la normale, car les travailleurs doivent être mis en quarantaine et la lutte contre les infections est exigeante.

Cela signifie des coûts accrus pour l’agriculteur, ce qui signifie à son tour des baies plus chères.

« Je ne pense pas que nous obtiendrons moins de 50 couronnes par panier », a déclaré Myhrene.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui