La moitié des détenus des prisons norvégiennes ont des problèmes d'alcool - 3
Photo: Gorm Kallestad / NTB

Selon un article scientifique auquel a contribué l’Institut national de la santé publique (FHI), la moitié de tous les détenus avaient des problèmes d’alcool au moment de leur incarcération.

L’article a montré à quel point les problèmes d’alcool sont répandus parmi les personnes emprisonnées en Norvège.

«Les réponses des détenus ont montré qu’un peu plus de la moitié – environ 55%, avaient des problèmes d’alcool lorsqu’ils étaient emprisonnés», a déclaré la chercheuse Hilde Pape.

Découvrez les Aurores Boréales

Pape est chercheur au Collège norvégien des services pénitentiaires et de probation (KRUS) et au FHI.

Découvrez les Aurores Boréales

Les résultats ont également montré qu’un peu moins d’une personne sur cinq, 18%, était probablement dépendante de l’alcool et avait besoin d’un traitement spécialisé pour la toxicomanie.

Problèmes liés à l’alcool et aux drogues

L’incidence était à peu près la même chez les femmes et les hommes.

Dans les groupes d’âge plus jeunes et parmi les anciens condamnés et les personnes reconnues coupables de crimes violents ou de conduite sous l’influence de la drogue, la proportion de personnes ayant des problèmes d’alcool était nettement plus élevée.

Une solide majorité, 68%, des détenus ayant des problèmes d’alcool avaient également des problèmes de drogue.

Sur tous les détenus de l’étude, trois sur quatre avaient des problèmes d’alcool et / ou de drogue.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui