Le vice-maire de l'environnement d'Oslo veut interdire l'essence et le diesel dans la capitale norvégienne dès l'année prochaine - 3
Photo: Terje Pedersen / NTB

Le vice-maire de l’environnement d’Oslo travaille à la création d’une zone dans la capitale l’année prochaine où il serait interdit de conduire des voitures à essence et diesel, écrit le journal VG.

«Nous visons une expansion progressive. Les experts suggèrent d’abord de commencer par la zone appelée Bilfritt Byliv dans l’anneau 1, puis d’étendre la zone pour inclure l’anneau 2.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« L’objectif est d’étudier les alternatives afin que cela puisse être mis en œuvre en 2026 dans le ring 2 et dans le ring 1 d’ici la fin de l’année prochaine », a déclaré dimanche à VG le vice-maire de l’environnement et des transports d’Oslo Lan Marie Berg (MDG).

Actuellement, 155 000 personnes vivent dans le ring 2 de la capitale.

Découvrez les Aurores Boréales

Approbation de l’État requise

Les plans présupposent que l’Etat approuvera le projet. La municipalité d’Oslo n’a actuellement pas le pouvoir de créer une zone zéro émission, mais le gouvernement a indiqué qu’il pourrait autoriser certains projets à Oslo et à Bergen.

Les conservateurs (H) d’Oslo disent qu’ils ne veulent pas accepter une introduction aussi rapide des nouvelles interdictions.

« Les conservateurs ne soutiendront pas l’interdiction des voitures à essence et diesel dans le ring 2 déjà en 2026 », a noté Nicolai Øyen Langfeldt, porte-parole de la politique environnementale et des transports des conservateurs d’Oslo.