Photo: Gorm Kallestad / NTB

L’année dernière, les ventes de tacos et d’aliments liés aux tacos ont augmenté d’un quart de milliard pour atteindre un total de 1,6 milliard NOK.

Les chiffres ont été confirmés par l’agence d’analyse Nielsen, écrit E24.

La croissance est probablement principalement due au fait que beaucoup plus de Norvégiens mangent à la maison pendant la pandémie corona. Les frontières fermées ont également contribué au pic.

Santa Maria, qui détient une part de marché de 39,1% selon Nielsen, a augmenté ses ventes de près de 16% pour atteindre environ 460 millions NOK.

«Ce fut une année absolument fantastique», a déclaré le directeur marketing Kine Kotte à Santa Maria en Norvège.

Old El Paso détient une part de marché de 37,2%. L’année dernière, la société a augmenté ses ventes de 12,7%, ce qui correspond à 65,4 millions de NOK.

Au total, 84% des Norvégiens mangent des tacos au moins une fois par mois, selon la dernière enquête d’Ipsos sur les habitudes alimentaires en Norvège.

De plus, 13% des Norvégiens mangent des tacos tous les vendredis.