Un nombre record de femmes arrivent en tête des listes électorales de cette année en Norvège - 3
Photo: Berit Roald / NTB

Jamais auparavant autant de femmes n’ont été en tête des listes des élections législatives en Norvège. 76 des 170 chefs de liste des neuf partis politiques avant les élections législatives sont des femmes.

C’est cinq de plus que lors de l’élection de 2017, selon une enquête menée par Norwegian Broadcasting (NRK). Au total, les femmes représentent désormais 44% des leaders de liste.

La tendance est claire, selon le chercheur en élection Bjarte Folkestad du Volda University College.

«Les chiffres s’inscrivent dans une tendance où la proportion de femmes a augmenté lentement. Il va dans le sens d’une plus grande égalité. Nous sommes encore loin de 50%, mais les recherches montrent que les électeurs veulent des femmes au sommet », dit-il.

Le Parti de la gauche socialiste (SV) est le parti qui compte le plus de femmes, 14 sur 19, en tête de liste. Il est suivi par le Parti travailliste (AP), le Parti du centre (SP) et le Parti vert (OMD) avec dix, les conservateurs (H) avec neuf, le Parti libéral (L) avec huit, et les démocrates-chrétiens ( KrF) avec six, un examen que NTB a fait des chiffres de NRK.

Le Parti du progrès (FRP) n’a actuellement qu’une seule femme chef de liste. Mais à Oslo, la question de savoir qui sera en tête de liste n’a pas été décidée après que Siv Jensen a annoncé plus tôt cette année qu’elle démissionnait de son poste de chef du parti.