La Suède envisage d'emprunter du personnel de santé aux pays voisins: "Le temps presse. Nous avons besoin d'aide" - 3

Le ministre de la Santé Bent Høie confirme avoir été en contact avec son collègue suédois, qui a évoqué la possibilité d’emprunter du personnel de santé norvégien.

Selon SVT, la ministre des Affaires sociales, Lena Hallengren, a été en contact avec la Norvège et la Suède pour discuter de la possibilité d’emprunter du personnel de santé.

La Suède est durement touchée par la pandémie et compte plus de dix fois plus de décès par habitant que la Norvège.

Découvrez les Aurores Boréales

Le personnel hospitalier du pays s’est dit préoccupé par la situation du personnel avant l’été.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

«L’horloge tourne. Nous avons besoin d’aide », a déclaré à SVT David Konrad, chef de l’unité des opérations et des soins intensifs de l’hôpital universitaire de Karolinska.

Dialogue

La semaine dernière, l’organisation des municipalités et régions suédoises (SKR) a demandé au gouvernement de demander officiellement l’aide des pays voisins.

Hallengren dit qu’un dialogue a été engagé.

«Pour moi, il a été important qu’il y ait un accord entre la Suède, le Danemark et la Norvège selon lequel il n’y a pas de critères ou d’accords à respecter, et qu’il n’y a pas d’obstacles qui rendent le recrutement plus difficile pour les régions suédoises (personnel de santé ) cet été », a-t-elle déclaré.

Confirme la demande informelle

Le ministre de la Santé Bent Høie (H) confirme que son collègue suédois l’a contacté.

«J’ai eu une conversation avec ma collègue suédoise, la ministre des Affaires sociales, Lena Hallengren, à ce sujet, mais nous n’avons pas reçu de demande officielle de la Suède pour le personnel de santé norvégien cet été», a-t-il déclaré.

«Il y a des contacts étroits et continus entre les autorités sanitaires suédoises et norvégiennes sur un certain nombre de questions, y compris le besoin d’échange de personnel et d’équipement», a ajouté Høie.