La Cour suprême norvégienne décide de libérer un homme condamné dans l'affaire de meurtre et de viol de Baneheia - 3

Le Comité d’appel de la Cour suprême a décidé à l’unanimité de libérer Viggo Kristiansen, l’homme condamné dans l’affaire Baneheia. Ses défenseurs et l’accusation étaient tous deux favorables à la décision.

La décision du Comité d’appel de la Cour suprême est unanime. Le comité ne peut pas voir «que la considération pour la protection sociale ou d’autres raisons impérieuses» plaide en faveur du maintien en prison de Kristiansen, comme le croyait la Cour d’appel dans une dissidence 2-1.

La décision signifie que Kristiansen sera libéré aujourd’hui, a déclaré l’avocat Arvid Sjødin au bureau de presse NTB.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le parquet a envoyé la décision à la prison et a demandé que la libération soit mise en œuvre dans les plus brefs délais, a déclaré le procureur Andreas Schei à VG.

Découvrez les Aurores Boréales

Parents: très malheureux

Kristiansen a été condamné à 21 ans de prison pour avoir été le principal coupable des viols et des meurtres de Stine Sofie Sørstrønen, 8 ans, et de Lena Sløgedal Paulsen, 10 ans, à Baneheia à Kristiansand le 19 mai 2000.

Il a toujours nié toute culpabilité criminelle. En février de cette année, il a rouvert son dossier pénal. La libération de mardi ne signifie pas qu’il est acquitté.

Les proches des filles tuées sont déçus que la femme de 42 ans soit libérée.

« La Cour suprême en soi n’avait pas d’autre choix lorsque le parquet n’a pas voulu prolonger la détention … Nous pensons que c’est très malheureux », a déclaré l’avocat représentant Håkon Brækhus à TV 2.

L’accusation a demandé sa libération

La Cour suprême était en fait censée traiter la question de la libération le 17 juin, mais l’affaire a été reportée lorsque le parquet a également appelé à la libération lundi.

«Viggo est très surpris mais très heureux. J’ai aussi parlé à la famille. Plusieurs disent qu’ils rentreront chez eux et hisseront le drapeau », a déclaré à NTB le défenseur de Kristiansen, l’avocat Arvid Sjødin.

La Cour d’appel de Borgarting traitera le dossier rouvert. Le parquet d’Oslo émettra une recommandation au procureur général sur la question de savoir si une nouvelle audience principale doit être tenue ou si un acquittement sans audience principale doit être demandé. Cette décision ne sera prête qu’à l’automne au plus tôt.

Jan Helge Andersen a été condamné à 19 ans de prison dans l’affaire Baneheia. Il a fini de purger sa peine.

Demande d’interdiction de contact

Les proches des filles tuées ont demandé que Viggo Kristiansen soit interdit de les contacter s’il est libéré.

Le district de police d’Oslo examine la demande, a déclaré l’avocat Audun Beckstrøm à NTB.

«Nous attendons des retours. C’est urgent », a déclaré l’avocat Beckstrøm.

Le conseiller en communication Steinar Wulfsberg-Gamre du district de police d’Oslo confirme que l’affaire est en cours de traitement.

Protection de la police

L’avocat Arvid Sjødin n’exclut pas qu’ils demanderont officiellement la protection policière de Viggo Kristiansen.

L’avocat a déclaré à VG qu’ils discutaient de la question de savoir si le joueur de 42 ans avait besoin de protection pour assurer sa sécurité.

«Nous examinons cela maintenant. On voit qu’il y a beaucoup de haine sur les réseaux sociaux, où les gens sont enthousiasmés par l’affaire. Nous n’excluons pas que nous en ferons la demande formelle », a noté Sjødin.