L'Autorité norvégienne de la concurrence arrêtera-t-elle l'acquisition de Sbanken par DNB ? - 3

L’Autorité norvégienne de la concurrence estime que l’acquisition de Sbanken par DNB pourrait affaiblir la concurrence sur le marché de l’épargne en fonds. Ainsi, ils envisagent d’arrêter l’acquisition.

« Cela pourrait conduire à des prix plus élevés et être préjudiciable aux consommateurs norvégiens », a écrit l’Autorité norvégienne de la concurrence dans un communiqué de presse.

Le 15 avril, on a appris que DNB voulait acheter Sbanken. La semaine dernière, il a été annoncé que DNB détenait désormais 90,9% des actions de Sbanken à 108,85 NOK par action.

En plus de l’approbation de l’Autorité norvégienne de la concurrence, le ministère des Finances doit également approuver l’acquisition.

Enquêtes supplémentaires

« Le marché bancaire est un marché vaste et important pour les consommateurs norvégiens, et l’acquisition de Sbanken par DNB est l’une des plus importantes acquisitions du marché depuis de nombreuses années. Sur la base d’analyses préliminaires, l’Autorité a conclu que des enquêtes supplémentaires sont nécessaires avant qu’une décision finale puisse être prise sur l’opportunité de l’acquisition », a noté le directeur du département Gjermund Nese de l’Autorité norvégienne de la concurrence.

La tâche de l’Autorité norvégienne de la concurrence dans toutes les affaires de fusion et d’acquisition est de déterminer si l’acquisition réduira la concurrence sur le marché et portera préjudice aux consommateurs en raison, par exemple, de prix plus élevés et de services moins bons.

« L’Autorité norvégienne de la concurrence va maintenant continuer à analyser les effets que l’acquisition aura sur la concurrence sur le marché des fonds d’épargne. Si nous concluons qu’il y a des raisons de craindre que, par exemple, il soit plus coûteux pour les consommateurs norvégiens d’économiser de l’argent, nous envisagerons d’arrêter l’acquisition », a averti Nese.

Nouvelle date limite le 26 août

Dans une annonce boursière jeudi matin, DNB a écrit qu’elle était satisfaite que l’Autorité norvégienne de la concurrence ait confirmé que les éventuels problèmes de concurrence sont uniquement liés à l’épargne de fonds et non aux hypothèques ou autres services bancaires qui constituent la partie la plus importante des revenus de l’entreprise. Activités.

DNB a en outre noté qu’ils « continueraient à travailler en étroite collaboration avec l’Autorité norvégienne de la concurrence et à fournir toutes les informations pertinentes afin d’obtenir l’approbation de la transaction dès que possible ».

Sbanken a été créée en 2000 en tant que première banque purement numérique de Norvège et a été cotée à la bourse d’Oslo en 2015. La société est devenue une banque norvégienne indépendante à l’automne 2015, mais était jusque-là une filiale de la suédoise Skandiabanken.

L’Autorité a maintenant jusqu’au 26 août pour autoriser l’acquisition ou envoyer une nouvelle notification à DNB et à Sbanken indiquant qu’elle envisage d’arrêter l’acquisition. La date limite finale dans l’affaire est le 7 octobre 2021.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no