Photo : Gorm Kallestad / NTB

Dans plus de deux cas de meurtre sur trois impliquant des meurtres entre partenaires, la violence dans la relation a été signalée avant le meurtre. Désormais, un nouveau plan d’action vise à prévenir la violence dans les relations intimes en Norvège.

Vendredi, le gouvernement présente son plan d’action intitulé « S’affranchir de la violence ».

Le plan comporte 82 mesures. Parmi eux, il y a la mise en place d’une commission permanente des homicides entre partenaires et une plus grande concentration sur le travail de prévention.

« La violence dans les relations intimes est un crime grave qui finit par entraîner la mort. Dans ce plan d’action, les victimes sont mises au centre. Nous les protégerons mieux, découvrirons plus de cas et augmenterons la qualité de l’enquête », a noté la ministre de la Justice Monica Mæland (H).

En décembre de l’année dernière, le Norwegian Partner Homicide Committee a présenté son rapport au gouvernement. Le rapport a révélé que dans 70 % des cas de meurtre où la victime a été tuée par son partenaire, la violence dans la relation a été signalée avant le meurtre.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no