Listhaug assouplit les conditions d'emploi pour les demandeurs d'asile - 3
Oslo. Ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug ( Parti du progrès ).Photo : Torstein Bøe / NTB scanpix

Le gouvernement supprimera l’exigence selon laquelle les réfugiés doivent avoir passé les entretiens d’asile avant d’être autorisés à travailler dans ce pays, rapporte TV2 News.

La proposition fait partie du Livre blanc sur la politique d’intégration présenté mercredi par le ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Sylvi Listhaug (FRP).
– Nous devons connaître l’identité de ceux qui doivent entrer sur le marché du travail norvégien, – nous devons savoir qui ils sont. Mais s’il y a une forte probabilité que vous puissiez rester en Norvège et obtenir la résidence, vous pouvez commencer à travailler, a-t-elle déclaré à la chaîne.
La nécessité de clarifier l’identité des demandeurs d’asile venant en Norvège a longtemps été un argument important contre le fait de donner à ces personnes la possibilité de travailler avant la fin de l’entretien à l’Immigration (UDI).
Sylo Taraku, affilié à Agenda et auteur d’un livre récent sur l’intégration, estime que la nouvelle mesure aura un impact limité, précisément parce que les exigences de clarification de l’identité sont strictes, selon TV 2.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Source : NTB scanpix / Norway\.mw