Impossible de dire qu'on ne peut jamais emprisonner les enfants - 3
New York, États-Unis. Premier ministre Erna Solberg et ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug : Pontus Höök / NTB scanpix

La Norvège ne peut pas signer que nous ne devrions jamais emprisonner d’enfants, a déclaré la Première ministre Erna Solberg. Elle pense qu’il sera impossible de faire face à l’afflux de réfugiés.

– Je ne suis pas d’accord pour dire qu’il semble que la Norvège affaiblisse les droits légaux des enfants.

La formulation pour laquelle nous avons travaillé est la même que dans le document qui garantit déjà les droits légaux des enfants, à savoir la CRC, dit Solberg à NTB à New York.

Elle répond ainsi aux révélations selon lesquelles la Norvège s’est efforcée de supprimer la formulation d’une déclaration de l’ONU de ne jamais emprisonner d’enfants.

– Nous devons garder les familles avec enfants, également avec enfants, pour les enregistrer et savoir qui ils sont. Sinon, notre système d’asile ne fonctionnera pas. Lorsque tous seront transmis, cela annulera complètement toute la politique d’asile en Europe. Nous en avons déjà vu des exemples, dit-elle.

– Nous devons avoir une base légale pour garder même des enfants. La plupart des pays d’Europe ont convenu avec nous que nous devons faire en sorte que cela fonctionne, dit Solberg.

Source : NTB scanpix / Norway.mw