Demande d'information gratuite sans publicité sous jeunes adultes - 3
Oslo.Jeune homme.Photo : Thomas Brun / NTB scanpix

Neuf jeunes adultes sur dix consultent les actualités tous les jours, mais seulement la moitié est prête à payer pour lire les actualités. 4 sur 10 utilisent des filtres pour s’assurer qu’ils ne voient aucune publicité en lisant l’actualité.

Une nouvelle enquête de SIFO, auprès de jeunes adultes entre 16 et 25 ans, montre que la moitié des personnes interrogées ne sont pas prêtes à payer pour lire les informations. Seuls 12% des personnes interrogées paient actuellement pour lire les informations, tandis que 34% déclarent être prêts à payer pour les informations à l’avenir.

Découvrez les Aurores Boréales

L’enquête montre que les jeunes adultes sont certes intéressés par l’actualité, mais la moitié d’entre eux avouent ne lire l’actualité que lorsqu’elle est en accès libre. Ceux qui lisent des nouvelles qui ne sont accessibles que par abonnement, y ont accès via les parents, l’école ou le travail.

« 43 %, majoritairement des garçons, utilisent des filtres publicitaires sur leur PC, tablette ou smartphone, qui empêchent les annonceurs d’afficher tout leur contenu », explique Ingrid Kjørstad, chercheuse du SIFO à l’agence de presse NTB.

Découvrez les Aurores Boréales

Elle dit que ce n’est pas seulement un défi pour les médias d’information ; cela pourrait également se retourner contre les consommateurs. « Rien n’est gratuit. Si vous ne voulez pas payer pour lire les actualités et si vous ne voulez pas être exposé à la publicité, vous finirez probablement par être exposé à d’autres stratégies marketing basées sur l’achat et la vente de données sur les consommateurs.

Source : NTB scanpix / Norway.mw