Le chômage baisse chez les immigrés - Norway Today - 3
Logo NAV. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

6,1 pour cent des immigrés en Norvège ont été enregistrés comme chômeurs au premier trimestre de l’année. C’est 1 point de pourcentage de moins qu’il y a un an.

Cependant, le chômage est plus de trois fois plus élevé que dans le reste de la population, où le taux de chômage enregistré est de 1,8 %.

Pour le reste de la population, la baisse a été d’un demi-point de pourcentage sur la même période, selon les chiffres de Statistics Norway (Statistics Norway) publiés mercredi.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le taux de chômage des immigrés d’Afrique est désormais de 10,2 %, alors qu’il est de 6,4 % pour les immigrés d’Asie. Il s’agit d’une baisse de 0,9 et 1 point de pourcentage, respectivement, depuis l’année dernière.

Découvrez les Aurores Boréales

Statistics Norway souligne que le taux de chômage des immigrés africains doit être considéré au regard de la forte proportion de réfugiés dans ce groupe.

Les immigrés des pays de l’UE d’Europe de l’Est ont un taux de chômage enregistré plus élevé que les immigrés d’Asie de 7,1 pour cent. Le chômage est le plus bas parmi les groupes d’immigrants des pays occidentaux, avec 3,4 % pour les Européens de l’Ouest et 2,4 % pour les immigrants des pays nordiques.

Les immigrés sans emploi disponibles les plus bas se trouvent à Troms avec 3,4%, tandis qu’Østfold avait le taux de chômage le plus élevé de 7,9%.

Pour le groupe d’âge de 15 à 29 ans, qui représente la majorité des Norvégiens nés avec des parents immigrés, le taux de chômage enregistré était de 3,4 % au premier trimestre de l’année. C’est la moitié du niveau des immigrants dans le même groupe d’âge où le chômage est de 6,8 pour cent. Dans la population générale âgée de 15 à 29 ans, le chômage est de 2,6 %.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui