Une vaste action contre le blanchiment d'argent - 3
Monnaie norvégienne.Photo : Berit Roald / NTB scanpix

La police norvégienne dans une vaste action contre le blanchiment d’argent

La Norvège fait partie des pays qui ont participé à une action policière très globale contre le blanchiment d’argent sous les auspices d’Europol.

L’European Money Mule Action (EMMA 4) a duré trois mois de septembre à novembre dans 30 pays. 837 dossiers ont fait l’objet d’une enquête, dont plusieurs ne sont toujours pas clos.

Au cours de cette période, 168 personnes ont été arrêtées. 1 504 blanchisseurs d’argent et 140 organisations exploitant l’entreprise ont été identifiés.

Allez voir les Baleines en Catamaran

C’est la quatrième fois que l’Organisation européenne de police mène une action d’une telle envergure. Plus de 300 banques et 20 institutions financières ont contribué à l’enquête. En dehors de l’Europe, l’Australie et les États-Unis ont participé.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les banques et les institutions ont signalé 26 376 transactions où elles pensaient que l’argent était blanchi à la chaux pour les criminels. Europol a déclaré avoir évité une perte économique de 36,1 millions d’euros, soit environ 350 millions de couronnes.

Afin de corriger ce type de fraude, Europol a lancé mardi la campagne #DontBeAMule.

La campagne fournit des informations sur le fonctionnement de ces criminels et organisations, sur la manière de s’en protéger et sur ce qui peut être fait si l’on devient victime de cette entreprise.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui