Un homme a été abattu dans un lieu de concert à Oslo - 3

Un homme blessé par balle dans une salle de concert à Oslo

Un homme dans la vingtaine est légèrement blessé après avoir reçu une balle dans la jambe par un pair de Bryn à Oslo. L’auteur présumé est appréhendé.

« Le tournage a eu lieu à l’extérieur d’Eventhallen. La police a reçu une notification à 1 h 26 dimanche et s’est armée lorsqu’elle a déménagé », a déclaré le directeur opérationnel, Per-Ivar Iversen, à NTB.

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, l’agresseur et la victime avaient tous deux quitté les lieux. Une patrouille s’est donc rendue aux urgences, où elle a rencontré la victime.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’homme ne semble souffrir que de blessures mineures.

Connu de la police

L’auteur présumé, un homme d’une vingtaine d’années, a été arrêté dans une station-service à proximité des lieux.

Découvrez un magnifique Fjord

Iversen confirme à NTB que l’homme suspect est connu de la police depuis des rencontres antérieures.

Quatre pairs qui se trouvaient à la station-service avec l’homme ont également été interrogés avec le statut d’appréhendé. Ils ne sont pas suspects dans l’affaire.

La police ne connaît pas la relation entre le suspect et la victime.

s’est passé à l’extérieur de la salle de concert

Le tournage a eu lieu à l’extérieur de l’Event Hall (Eventhallen) de Bryn à Oslo, où le rappeur britannique Geko a donné un concert, selon VG.

« Nous n’avons aucune information selon laquelle le tournage avait un rapport avec le concert », informe le directeur opérationnel de NTB.

Le rappeur s’excuse auprès des fans sur Instagram. «Ça a été tourné pendant mon émission. Désolé pour tous ceux qui sont venus me voir, et j’espère que tous ceux qui ont été touchés vont bien. Je vous aime tous», écrit-il

La sécurité a emporté l’arme

Avant que la police n’arrive sur les lieux du crime, plusieurs agents de sécurité ont uni leurs forces et ont pris l’arme à feu du suspect.

« Ils ont évité une nouvelle situation », déclare Iversen.

« En règle générale, nous n’encourageons pas les individus à entrer en conflit avec quiconque possède des armes à feu », ajoute-t-il.

La police a été en contact avec une dizaine de témoins sur place et a mené des enquêtes sur les lieux du crime.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui