Les parents d'un combattant décédé de l'EIIL critiquent les médias norvégiens - Norway Today - 3

Les parents d’un combattant de l’EIIL décédé critiquent les médias norvégiens

Les parents d’un guerrier mort de l’EIIL, Bastian Vasquez, s’expriment enfin sur la pression médiatique qu’ils ont subie après que leur fils a rejoint le groupe djihadiste.

Les parents de Bastian Vasquez étaient invités lors du «Late Night Show» de vendredi à la conférence SKUP, écrit Medier24.

Ils ont raconté la pression à laquelle ils ont été exposés lorsque leur fils est apparu dans une vidéo de propagande de l’EIIL en Syrie en 2014. Le Norvégien-Chilien s’était rendu dans le pays deux ans plus tôt, après avoir été membre de la Oumma du Prophète à Oslo.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

«Comment il est devenu l’ennemi de tout le monde» sonnait l’un des articles des journaux norvégiens.

Découvrez un magnifique Fjord

« Je veux parler à vous tous, journalistes. Il y a beaucoup de choses qui sont dites et écrites sur notre fils. Il est dépeint comme un monstre. Il n’est pas. Bastian était une personne aimante. Certains d’entre vous ont écrit beaucoup d’articles douloureux. Votre pouvoir est énorme. Qui contrôle le pouvoir que vous avez ? Vous pouvez briser une personne. Nous, en tant que famille, étions brisés », a déclaré le père de Vasquez à la presse rassemblée.

À peu près à la même époque, le deuxième fils de son père a été appelé par un journaliste qui lui a demandé si Vasquez avait été tué. Le frère était secoué. Peu de temps après, le journaliste a rappelé et expliqué qu’il s’agissait d’une fausse alerte.

« Pendant cette période, nous avons vécu à la fois de l’anxiété et de la dépression », explique le père de Bastian Vasquez.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui