En route vers une production laitière historiquement faible en 2019 - 3
Tine milk.Photo: Norway.mw Media

La production laitière était inférieure de 10 pour cent en novembre à celle de l’année dernière à la même époque. Le volume de lait devrait être historiquement bas cette année, selon Tine.

La production de lait en novembre était de 116 millions de litres. Pour l’année à ce jour, la production est d’environ 27 millions de litres de moins que l’an dernier. Tine s’attend à ce que la production totale cette année soit d’environ 1,480 million de litres, en baisse de 40 millions de litres par rapport à l’année précédente.

– «La production laitière est maintenant à un niveau historiquement bas. Si nous détournons le regard de 2011, qui a été l’année de la crise du beurre, la production n’a jamais été aussi faible auparavant », déclare le responsable de la régulation du marché à Tine Roald Nes.

Découvrez les Aurores Boréales

La raison de la baisse cette année est que les agriculteurs s’adaptent à la baisse des quotas laitiers, qui à leur tour est ajustée à la baisse en fonction des besoins en lait. En outre, les producteurs de lait norvégiens sont confrontés à la concurrence des produits laitiers importés, selon Tine.

Découvrez les Aurores Boréales

Il y a une augmentation de 3 pour cent des importations de fromage jusqu’à présent cette année. Pour le lait aromatisé, les chiffres ont augmenté de 5 pour cent. Pour le yogourt, il y a une diminution de 9 pour cent.

L’année prochaine, les besoins en lait seront encore réduits, selon Tine. En novembre, après avoir discuté avec les organisations paysannes, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé que les agriculteurs produisant du lait de vache réduiraient leurs quotas laitiers de 2 pour cent l’année prochaine par rapport à cette année.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui