Le gouvernement suédois veut changer la constitution afin de mieux faire face aux crises futures - 3

Le gouvernement suédois étudie la possibilité d’amendements constitutionnels pour faciliter la protection de la société contre les pandémies et autres crises à l’avenir.

Lors d’une conférence de presse mardi, le Premier ministre Stefan Löfven a déclaré que la constitution suédoise ouvrait un certain nombre d’opportunités pour protéger la population en temps de guerre.

Mais il estime qu’une plus grande marge de manœuvre est nécessaire pour mettre en œuvre des mesures pendant les crises en temps de paix – telles que les pandémies, les attaques terroristes ou les catastrophes naturelles.

Découvrez les Aurores Boréales

Un comité sera nommé pour évaluer les changements législatifs possibles.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Tous les partis politiques du parlement suédois (Riksdag) seront représentés au sein de la commission.

En même temps que Löfven a annoncé la recherche de changements constitutionnels, les autorités sanitaires suédoises ont annoncé que plus de 8 000 personnes infectées étaient mortes en Suède pendant la pandémie.

Au total, 174 nouveaux décès ont été enregistrés depuis avant le week-end.

«Pas d’état d’urgence»

Le ministre de l’Intérieur Mikael Damberg a déclaré qu’il pourrait être pertinent de laisser le gouvernement adopter des lois temporaires dans certains cas.

Cependant, Damberg ne pense pas qu’il sera nécessaire de faciliter la mise en place de l’état d’urgence.

Le rapport du comité devrait être achevé quelque temps après les élections suédoises de 2022.

Indépendamment des plans constitutionnels, le gouvernement a annoncé des changements législatifs qui faciliteront la gestion de la pandémie corona.

Celles-ci peuvent être adoptées au cours de la nouvelle année et entrer en vigueur dès le 15 janvier, selon la ministre des Affaires sociales, Lena Hallengren.

Une condition préalable est que le Riksdag interrompt ses vacances de Noël, ce qui ne s’est pas produit depuis la catastrophe du tsunami en 2004.

L’objectif est de faciliter la mise en œuvre par les autorités de restrictions telles que la fermeture de magasins ou l’arrêt du trafic aérien.

Les soins aux personnes âgées

Le gouvernement a également déclaré que des changements étaient nécessaires dans les soins aux personnes âgées suédois, qui ont été durement touchés par la pandémie corona.

«La Suède n’a pas réussi à protéger les personnes âgées», a admis Löfven.

Il a souligné que les soins aux personnes âgées étaient sous-financés depuis longtemps sous les gouvernements en mutation.

Une gouvernance nationale plus claire est nécessaire, selon Löfven.

Une étude d’une nouvelle loi sur les soins aux personnes âgées sera lancée.

Löfven maintient l’ambition que la Suède offre les meilleurs soins au monde aux personnes âgées, ce à quoi la nouvelle loi contribuera.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui