La majorité des Norvégiens souhaitent que l'exploration pétrolière se poursuive en Norvège, selon une nouvelle enquête - 3

Une nette majorité de la population pense que la Norvège devrait poursuivre ses activités d’exploration pétrolière, selon une enquête que Norstat a réalisée pour Norwegian Broadcasting (NRK).

Parmi ceux qui ont participé à l’enquête NRK, 55% ont déclaré qu’ils souhaitaient que l’exploration pétrolière se poursuive, tandis que 32% y étaient contre. L’enquête a été menée après que le Groupe d’experts des Nations Unies sur le climat a publié lundi dernier son dernier rapport sur le climat.

L’enquête montre qu’il n’y a pas de majorité en faveur de l’arrêt de l’exploration pétrolière parmi les différentes tranches d’âge. Mais il y a plus de personnes parmi les plus jeunes de moins de 29 ans qui sont négatives à l’égard de l’exploration pétrolière que parmi celles de plus de 29 ans.

La Norvège sera une société à faibles émissions

Le Premier ministre Erna Solberg (H) a déclaré que la Norvège devrait continuer à chercher du pétrole tant qu’il est rentable.

« Mais avec la poussée que nous avons pour de nouvelles sources d’énergie, la date à laquelle elle ne sera plus rentable se rapprochera probablement », a déclaré Solberg à NRK.

« Dans le même temps, nous devons être conscients que le changement climatique signifiera que les prix des sources d’énergie fossiles ne seront pas aussi favorables qu’avant », a-t-elle déclaré.

Solberg a noté que la Norvège sera une société à faibles émissions à l’avenir, mais qu’il est important de voir que, par exemple, le gaz naturel a un rôle à jouer dans un tel environnement.

Réduire les émissions

« Nous réduirons les émissions de la production et contribuerons à rendre toutes les autres alternatives abordables à l’avenir. Lorsque le prix du carbone augmentera, il y aura plus de sources d’énergie alternatives. »

Dans un sondage similaire que Sentio a réalisé pour le journal Klassekampen en juillet, il y avait aussi une large majorité en faveur de la poursuite de l’exploration pétrolière, en ligne avec les positions des conservateurs (H), du Parti du progrès (FRP), du Parti travailliste (AP) et le Parti du centre (SP).

Dans cette enquête, 59% des personnes interrogées étaient opposées à l’arrêt de l’exploration pétrolière et gazière par la Norvège. Seuls 23% voulaient arrêter l’exploration pétrolière et gazière sur le plateau norvégien, tandis que 18% ont répondu qu’ils « ne savent pas ».

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no