Les politiciens et universitaires norvégiens nomment un mélange éclectique pour le prix Nobel de la paix 2022 - 3

La date limite de nomination des candidats au prix Nobel de la paix 2022 ayant expiré lundi à minuit, de nombreux politiciens et professeurs norvégiens de premier plan ont été occupés à finaliser leurs choix pour le prix prestigieux de cette année.

Le Comité Nobel reste discret sur le nombre de nominations

La date limite pour la nomination des candidats au prix Nobel de la paix 2022 a expiré après une période chargée pour de nombreux universitaires et politiques norvégiens. Le Comité Nobel a été discret sur le nombre réel de nominations – publié après une réunion du Comité le 4 mars – mais on pense qu’il pourrait dépasser les nominations de 2019 (329) ou peut-être le record de 2016 de 376.

Le Secrétariat Nobel commence à compiler une liste restreinte après la clôture de la date limite de nomination. Ceci est ensuite discuté avec des experts dans divers domaines, puis une évaluation de chaque candidat est faite. Ces évaluations sont discutées par le comité et un seul gagnant est annoncé, généralement le 10 octobre.

Découvrez un magnifique Fjord

Un mélange éclectique de nominations d’hommes politiques et d’universitaires norvégiens

Bien que la cérémonie elle-même soit encore dans 10 mois, de nombreux politiciens norvégiens ont rendu public qui ils ont nommé. Ceux du côté droit du spectre ont vu un mélange éclectique. Erlend Wiborg (FRP) a nommé l’OTAN (pour la deuxième année consécutive) tandis qu’Olaug Bollestad (KrF) et Hårek Elvenes (H) ont nommé la chef de l’opposition biélorusse, Svetlana Tikhanovskaja.

Découvrez un magnifique Fjord

À l’opposé de la politique norvégienne, le leader de Rødt, Bjørnar Moxnes, a nommé à la fois WikiLeaks et la lanceuse d’alerte américaine, Chelsea Manning. Une Bastholm, leader de MDG, a nommé à la fois David Attenborough et la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES).

Une coalition d’hommes politiques du nord de la Norvège – Bård Ludvig Thorheim (H), Willfred Nordlund (SP), Marianne Sivertsen Næss (AP) et Øystein Mathisen (AP) – a apporté son soutien au Conseil de l’Arctique.

Du monde universitaire, les professeurs Kristian Stokke, Mette Andersen, Benedicte Bull, Kenneth Bo Nielsen, Karen O’Brian et Olle Törnquist ont tous nommé le Mouvement de désobéissance civile (MDP) au Myanmar.

Le MDP s’oppose de manière non violente à la junte militaire au pouvoir dans le pays qui a, ces dernières années, réduit au silence l’icône démocratique déchue et lauréate du prix Nobel de la paix en 1991, Aung Sang Suu Kyi.

Le prix est décerné lors d’une somptueuse cérémonie, à l’hôtel de ville d’Oslo, en décembre.

Source : © NTB Norway\.mw / #NorwayToday / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no