Des dizaines de personnes arrêtées dans une opération visant des passeurs d'objets culturels - La Norvège a participé à l'effort - 3

Une opération mondiale contre le commerce illégal d’objets culturels a conduit à 52 arrestations et saisies de 9 400 objets culturels dans le monde.

Les saisies dans le cadre de l’opération Pandora VI comprennent des découvertes archéologiques, des meubles, des pièces de monnaie, des peintures, des statues et des instruments de musique, a écrit Europol dans un communiqué de presse.

Les autorités de 28 pays – dont la Norvège – ont participé à l’opération, qui a duré quatre mois – de juin à septembre de l’année dernière.

Découvrez les Aurores Boréales

Des contrôles ont été effectués dans les aéroports et les postes frontières ainsi que dans les maisons de vente aux enchères, les musées et les résidences privées. L’effort visait particulièrement les sites de commerce électronique, et les Pays-Bas ont mis en place une patrouille en ligne distincte pour découvrir les ventes suspectes.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

D’autres arrestations attendues

Plus de 170 cas font toujours l’objet d’une enquête et d’autres arrestations et saisies sont attendues.

Parmi les milliers d’objets saisis figure un trésor d’or espagnol composé de pièces de monnaie de l’Empire romain. L’enquête qui a conduit à la saisie a commencé lorsque trois des pièces ont été retrouvées dans une maison de vente aux enchères bien connue à Madrid.

En France, les douaniers ont retrouvé plus de 4 200 objets – dont plus de 3 000 pièces – récupérés et volés par un individu muni d’un détecteur de métaux. Des saisies plus importantes ont également été réalisées aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Grèce et en Italie.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no