La Norvège fait appel d'un jugement de la Cour d'Oslo favorable au climat - 3

Oslo, Norvège – L’État norvégien a fait appel du jugement du tribunal de district d’Oslo, qui a invalidé l’approbation de trois champs pétroliers en mer du Nord. Cette victoire historique a été obtenue par Greenpeace Nordic et Natur og Ungdom (Young Friends of the Earth Norway).

« Le fait que l’État fasse appel du jugement est une honte, mais il n’y a aucune raison de croire que l’issue de la Cour d’appel sera différente de celle de la Cour de district. En tout état de cause, les injonctions pour les trois champs sont exécutoires. Cela signifie que le développement et la production doivent cesser sur les trois champs, quelle que soit l’issue d’un nouveau procès. Notre dossier est très solide et nous sommes prêts à nous battre pour obtenir gain de cause au nom des générations futures et actuelles », a déclaré le commissaire européen à l’environnement, à la santé et à la protection des consommateurs. Frode Pleym, responsable de Greenpeace en Norvège.

Le jugement, rendu par le tribunal de district d’Oslo le 18 janvier 2024, a invalidé les approbations des trois champs pétroliers et gaziers et a émis une injonction interdisant à l’État d’accorder tout nouveau permis nécessaire à la construction et à la production des champs.

Le tribunal a confirmé que le gouvernement avait violé la jurisprudence de la Cour suprême norvégienne en n’évaluant pas, avant leur approbation, les effets sur le climat mondial de la combustion à l’étranger des trois gisements de pétrole et de gaz norvégiens.

Les motifs de l’appel de l’État ne sont pas encore connus du public.

« Le gouvernement norvégien montre une fois de plus qu’il ne se soucie ni du climat ni de la démocratie. Nous sommes déçus que l’État ne veuille pas reconnaître son obligation légale d’évaluer l’impact du pétrole et du gaz norvégiens sur le climat, mais nous sommes convaincus que la Cour d’appel confirmera le verdict du tribunal de district d’Oslo », a déclaré le commissaire européen à l’environnement, à la santé et à la protection des consommateurs, le commissaire européen à l’environnement et à la protection des consommateurs. Gytis Blaževičius, chef de Natur og Ungdom

En novembre 2023, l’organisation environnementale Greenpeace Nordic et le groupe de jeunes Natur og Ungdom ont assigné l’État norvégien en justice. Les organisations ont fait valoir que les récentes approbations de trois nouveaux champs pétroliers et gaziers, Breidablikk, Yggdrasil et Tyrving, tous situés en mer du Nord, violaient la Constitution norvégienne, la législation de l’Espace économique européen et les engagements internationaux de la Norvège en matière de droits de l’homme. Ils ont également affirmé que le ministère de l’énergie n’avait pas tenu compte de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant lors de l’approbation des gisements, rendant ainsi les approbations invalides.

FIN

Briefing média : Le nouveau procès climatique – Greenpeace Norge

Des photos sont disponibles dans la médiathèque de Greenpeace.

Contacts :

Frode Pleym, responsable de Greenpeace en Norvège : (email protected), +47 97 30 73 78

Gytis Blaževičius, responsable de Natur og Ungdom (Jeunes Amis de la Terre Norvège) :
(email protected) , +47 452 97 542

Bureau de presse de Greenpeace International : (email protected), +31 (0) 20 718 2470 (disponible 24 heures sur 24). Suivre @greenpeacepress pour obtenir nos derniers communiqués de presse internationaux.