La Norvège augmente les allocations aux réfugiés en Grèce - 5
Ministre de l'Europe Elisabeth AspakerOslo : ministre de l’Europe Elisabeth Aspaker. Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Les autorités grecques et norvégiennes ont convenu de dépenser environ 31 millions de NOK supplémentaires sur les fonds de l’EEE pour que la Grèce puisse gérer l’afflux de réfugiés dans le pays.

Au total, 231 millions de NOK seront utilisés à cette fin jusqu’en avril 2017. Le NRC achèvera plusieurs projets, dont un sur l’île de Chios, et assistera la gestion de l’asile grec.

– Le flux de réfugiés et de migrants a mis la gestion de l’asile en Grèce sous une pression énorme. Par conséquent, nous avons approché les autorités grecques pour réaffecter les fonds de l’EEE à cette fin, explique la ministre de l’UE/EEE, Elisabeth Aspaker.

La Grèce reçoit déjà environ 200 millions de NOK par le biais des subventions de l’EEE pour les mesures d’asile et de migration. Cet effort est augmenté de 31 millions.

L’argent sera en partie utilisé pour le fonctionnement des centres d’asile, l’enregistrement des réfugiés, l’approvisionnement en eau et en vêtements et l’aide à la gestion de l’asile.

– NRC est déjà engagé en Grèce et a une bonne connaissance de la situation. J’espère que les projets qu’ils réaliseront contribueront à renforcer l’appareil de réception grec, qui fait face à des défis majeurs, déclare Aspaker