UD positif à la coopération nucléaire sino-norvégienne - 3
Drapeau de la Chine. Photo Wikipédia

Le ministère des Affaires étrangères se réjouit que la Chine participe au soi-disant projet de réacteur Halden (HRP), mais veille à ne pas interpréter cela comme un assouplissement des relations entre les pays.

Le ministère des Affaires étrangères salue la participation chinoise aux travaux de recherche liés au réacteur Halden. Les relations de la Norvège avec la Chine ne sont pas prises en compte dans cette question, écrit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un e-mail au journal Aftenposten.
En premier lieu, le centre de recherche civil Shanghai Nuclear Engineering Research and Design Institute (SNERDI) rejoindra le projet de sécurité nucléaire géré par la Norvège.
– L’objectif principal de Halden est d’augmenter la sécurité des centrales nucléaires dans le monde. La Chine est un pays qui produit beaucoup de nouvelles centrales nucléaires. Pour cette raison, il est important pour nous qu’ils soient maintenant devenus membres, afin qu’ils puissent partager les données et les connaissances que nous avons développées dans le cadre de l’opération HRP, a déclaré la chef de projet Margaret McGrath de Halden Project.
Les relations politiques entre la Chine et la Norvège sont glaciales depuis que le dissident chinois Liu Xiaobo a reçu le prix Nobel de la paix en 2010.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Source : NTB scanpix / Norway\.mw