La Norvège renonce à sa promesse d'aide à l'Afghanistan - 3
Ministre des Affaires étrangères Brende.Photo : Vegard Wivestad Grøtt / NTB scanpix

En juillet 2012, la Norvège a promis de consacrer 750 millions par an jusqu’en 2017 à l’aide au développement de l’Afghanistan. En mars 2016, la Norvège réduira encore l’aide à l’Afghanistan.

À l’été 2012, le secrétaire d’État Torgeir Larsen (Ap) au ministère des Affaires étrangères (MAE) a déclaré que la Norvège était prête à maintenir le niveau élevé d’aide de 750 millions par an jusqu’en 2017.
La promesse a été confirmée lorsque le président afghan Hamid Karzai s’est rendu à Oslo en février de l’année suivante, lorsque lui et le Premier ministre Jens Stoltenberg (travailliste) ont signé un accord de partenariat stratégique.
Mais déjà à l’automne de cette année-là, UD a annoncé que l’aide serait réduite de 50 millions de NOK en 2014.
Aujourd’hui, UD confirme à l’agence de presse NTB que l’Afghanistan recevra encore moins d’aide au développement cette année que les années précédentes.

Découvrez les Aurores Boréales

– Si blindé
UD affirme que le soutien à l’ensemble de l’Asie sera réduit de 193 millions au total cette année, mais le principal partenaire, le Népal et l’Afghanistan, sera prioritaire.
– Il est donc trop tôt pour dire quel sera le niveau global de l’aide à l’Afghanistan en 2016, au-delà il devrait être quelque peu inférieur à celui des dernières années, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Et voici l’explication du gouvernement :
– (EN) Les énormes besoins humanitaires en Syrie et en Irak et l’augmentation des dépenses liées à la migration ont rendu nécessaire la réduction des allocations à plusieurs pays et régions hautement prioritaires dans le budget de cette année.
L’Afghanistan est l’un des douze pays qui bénéficient d’une priorité particulière dans la politique de développement norvégienne. Le ministère des Affaires étrangères a souligné que la Norvège restait un partenaire à long terme pour l’Afghanistan, et que le pays recevrait encore « une aide norvégienne importante » pendant plusieurs années.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw