Le gouvernement emprisonnera les demandeurs d'asile sans résidence légale - 3
Ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug ( Parti du progrès ).Photo : Henrik Montgomery / TT / NTB scanpix

Le gouvernement souhaite que les demandeurs d’asile sans résidence légale soient détenus le temps que la demande soit traitée rapidement. Le Parti de gauche et démocrate a obtenu la majorité pour la proposition au Parlement, comme l’a rapporté NRK.

La police a désormais la possibilité d’arrêter les demandeurs d’asile non fondés qui viennent ici et d’obtenir un traitement rapide de la demande, a déclaré le ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug.
Depuis janvier 2004, la Norvège a adopté une procédure dite de 48 heures pour faire venir moins de demandeurs d’asile en provenance de pays considérés comme sûrs. Le ministère de la Justice propose que ceux-ci puissent être emprisonnés pendant le traitement de la demande. Le projet de loi sera présenté au Parlement mardi.
– Nous constatons que des demandeurs d’asile non fondés disparaissent pendant que la police traite les demandes. Cela évite que les demandeurs d’asile ne disparaissent et finissent par se retrouver dans un environnement criminel. Maintenant, nous savons où nous les avons, nous traitons la demande, puis nous les renvoyons, en disant Listhaug aux nouvelles de NRK.
Le ministère de la Justice informe que 537 demandeurs d’asile ont obtenu leur dossier après une procédure de 48 heures en 2015.

Découvrez un magnifique Fjord

Source : NTB scanpix / Norway\.mw