La crise pétrolière inquiète les étudiants - 3
L’industrie pétrolière.Photo pixabay.com

La période de vaches maigres dans l’industrie pétrolière effraie les étudiants. 7% ont déclaré avoir envisagé de changer de programme d’études en raison de la crise pétrolière.

Le chiffre provient d’une enquête réalisée par Sentio pour le compte de l’Organisation des étudiants norvégiens (NSO) et d’Universitas. 7 pour cent de la population étudiante en Norvège correspond à 20 000 étudiants.
Dans le sondage, on a également demandé aux participants ce qui, selon eux, affecterait le plus leur avenir. 29% ont déclaré que la crise de l’industrie pétrolière était la crise, ce qui signifie que le changement climatique est la seule chose qui effraie davantage les étudiants norvégiens que la chute des prix du pétrole.
Directeur de l’expertise Are Turmo NHO ne recommanderait pas aux étudiants de modifier leurs études en raison des incertitudes sur le marché du travail.
– La Norvège a besoin de ce type d’expertise, mais en même temps, nous nous concentrons également sur l’amélioration des compétences liées aux industries vertes, déclare Turmo à Universitas.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami