SAS attaque le Norvégien en réponse à une proposition du gouvernement - 3
Avion SAS. Photo. : Wikimedia commons.

SAS critique Norwegian et met en garde contre la proposition du gouvernement d’ouvrir à l’utilisation d’employés de pays à bas coûts sur les liaisons long-courriers.

Plusieurs milliers d’emplois en Norvège risquent de disparaître si le nouveau règlement d’immigration proposé par le gouvernement pour l’aviation internationale est mis en œuvre, prévient SAS dans sa lettre de consultation au gouvernement.
SAS écrit que les propositions du gouvernement signifieront que les membres d’équipage de pays à bas prix en dehors de l’Espace économique européen pourront être utilisés de manière pratiquement illimitée sur les avions immatriculés en Norvège.
– On obtient alors une situation qui fausse la concurrence dans la mesure où les équipages des pays low-cost ont des exigences et des conditions bien en deçà du niveau scandinave. Du point de vue de SAS, il ne s’agit pas de concurrence à armes égales, mais de fournir à une compagnie aérienne un avantage concurrentiel par rapport à des sociétés comme SAS, avec des conditions bien inférieures à la norme des conditions d’emploi norvégiennes, selon le document de consultation.
SAS écrit que c’est grâce à de nombreuses exceptions et exemptions que Norwegian a détourné la part de marché des liaisons intercontinentales au cours des trois dernières années.

Source : NTB scanpix / Norway.mw

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami