FRP - un politicien propose d'utiliser des caméras de surveillance dans les jardins d'enfants - 3
Enfants jouant.Photo Norway\.mw Media

La représentante du Parlement Laila Reiertsen (Parti du progrès) propose d’utiliser des caméras de surveillance dans les jardins d’enfants pour prévenir les abus.

La proposition a été faite dans un article d’Os & Fusa Posten, mais a également été rapportée par Bergens Tidende.
Reiertsen, qui fait partie du Comité familial et culturel du Stortinget, fait référence aux cas d’abus qui ont été découverts dans les jardins d’enfants de Bergen.
– Nous avons déjà des caméras de surveillance en place à d’autres endroits. Si vous faites du bon travail et que vous n’avez rien à cacher, vous ne devriez avoir aucun scrupule à propos de la vidéosurveillance, a déclaré Reiertsen.
Elle pense qu’une telle surveillance ne devrait être utilisée qu’en dernier recours, là où les jardins d’enfants ne sont pas assez transparents.
– Vous devez considérer et évaluer, en coopération avec les parents et les propriétaires de jardins d’enfants, si les caméras de surveillance sont nécessaires pour donner une confiance à cent pour cent, dit Reiertsen.
Le commissaire de la maternelle de Bergen, Paul Hafstad Thorsen (Ap), s’oppose à l’utilisation de caméras de surveillance dans la maternelle, et il rappelle que la vidéosurveillance de ou dans une crèche est interdite.
– Si cela doit être autorisé, cela devrait d’abord être débattu au parlement. En tant que père de tout-petits, je trouverais inacceptable que ma fille soit filmée à la crèche, notamment lorsqu’elle est dans la loge, dit-il.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw