Listhaug veut que les mères réfugiées soient scolarisées plus tôt - 3
Education.Photo pixabay.com

Le gouvernement propose que les réfugiées commencent leurs études pendant qu’elles sont en congé de maternité.

– Je suggérerais maintenant que les femmes soient tenues de participer à certaines parties du programme d’introduction pendant leur congé de maternité, déclare la ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Sylvi Listhaug, au journal Dagbladet.
Elle présente son livre blanc sur la politique d’intégration mercredi, le même jour que le budget national révisé présenté.
– Le fait que les femmes réussissent moins bien que les hommes dans le programme d’introduction est en partie dû au fait qu’elles ont des enfants et peuvent donc être absentes pendant dix mois. Quand ils manquent une formation importante, dit Listhaug.
Aujourd’hui, il est accordé un congé du programme d’introduction si le participant a un enfant, et il n’est pas possible d’assister à temps partiel. C’est ce Listhaug qui va maintenant changer. Elle veut que les femmes commencent le programme « beaucoup plus tôt » qu’après dix mois.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Source : NTB scanpix / Norway\.mw