Moins de naturalisations - Norway Today - 3
Passeport norvégien. Photo: Norvège Aujourd’hui médias

Au total, 12 400 personnes ont été naturalisées en 2015, ce qui correspond à une baisse de 19 % par rapport à l’année record de 2014.

La plus forte baisse a été enregistrée parmi les anciens citoyens somaliens, avec 60 % de naturalisations en moins par rapport à 2014.

Découvrez un magnifique Fjord

Parmi ceux qui ont été naturalisés en 2015, la plupart venaient d’Érythrée, d’Afghanistan et d’Irak. Le groupe d’Erythrée a le plus augmenté à partir de 2014 et était donc le plus grand groupe en 2015, avec 1100 personnes – deux fois plus que l’année précédente. Le groupe du Pakistan a également connu une augmentation relativement élevée – de 500 à 700 personnes. Les groupes de Somalie et d’Irak, cependant, étaient considérablement plus petits en 2015 qu’en 2014, et seuls 450 Somaliens ont obtenu la nationalité norvégienne en 2015, contre 1 150 l’année précédente.

Faible disparité entre les sexes dans l’ensemble

La disparité entre les sexes était faible parmi ceux qui ont obtenu la citoyenneté norvégienne – 54 % étaient des femmes. Dans le groupe le plus important – les Érythréens – la moitié étaient des femmes. Parmi certains groupes, cependant, la proportion de femmes était élevée, avec au moins trois femmes sur quatre originaires de Thaïlande, des Philippines, du Vietnam, du Brésil et d’Ukraine.

Découvrez un magnifique Fjord

Huit personnes sur dix avaient 40 ans ou moins.

La plupart des habitants d’Oslo

Vingt-quatre pour cent de ceux qui ont obtenu la citoyenneté norvégienne résidaient à Oslo. Viennent ensuite les habitants d’Akershus, avec 12 %, et de Rogaland avec 10 %.

Source : SSB / Norvège aujourd’hui