Plusieurs Somaliens perdent la nationalité norvégienne - 3
Passeport norvégien. Photo: Norvège Aujourd’hui médias

Plusieurs Somaliens de souche qui sont venus en Norvège à la fin des années 1990 et au début des années 2000 ont perdu leur citoyenneté après avoir été soupçonnés d’avoir fraudé leur carte d’identité.

Au cours des deux dernières années, la Direction de l’immigration (UDI) a travaillé avec un groupe de plus d’une centaine de Somaliens ethniques, et l’agence a conclu que plusieurs d’entre eux ne sont pas originaires de Somalie, mais de Djibouti ou de certains autres pays voisins, écrit le journal Klassekampen.
Environ la moitié des personnes ont la nationalité norvégienne, tandis que les autres ont d’autres permis de séjour. Maintenant, plusieurs d’entre eux ont été informés que leurs permis n’étaient plus valides.
Le journal écrit à propos de Mahad Abib Mahamud, qui est venu seul en Norvège à l’âge de 14 ans en 2000. Une information anonyme a conduit à ce qu’il ait maintenant jusqu’au 20 mai pour quitter la Norvège. Il estime que la dénonciation anonyme a été envoyée par des opposants politiques, et il appelle à une meilleure critique des sources par l’UDI, qui n’a pas reçu de vérification de l’identité de Mahamoud de la part des autorités de Djibouti.
– Nous avons examiné les informations sur son voyage en Norvège, ses compétences linguistiques et avons eu des entretiens avec sa famille et son ex-femme, enquêté sur ses voyages à Djibouti et son réseau de contacts là-bas, examiné Internet et les relevés téléphoniques et les transferts de devises, dit chef de département Georg Magne Rønnevig au journal.
En Somalie, il y a un manque de registres publics de ses citoyens. Par conséquent, les documents somaliens ne se voient accorder aucun poids décisif par le comité d’appel de l’immigration.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Source : NTB scanpix / Norway\.mw

———————–