Recommande de poursuivre l'État pour perte de permis de séjour - 3
Oslo.Logo UDI.Photo : Ole Gunnar Onsøien / NTB scanpix

L’Organisation contre la discrimination publique (OMOD) recommande à ceux qui ont perdu leur citoyenneté et leur permis de séjour à la suite d’allégations de fraude d’identité de poursuivre l’État.

Je recommande que les gens unissent leurs forces et permettent à la justice norvégienne de se pencher sur la question au lieu de laisser l’UDI être le juge, déclare OMOD Akhenaton de Leon au journal Lutte des classes.
La Direction de l’immigration (UDI) a travaillé au cours des deux dernières années avec un groupe de plus d’une centaine de Somaliens ethniques, et l’agence a conclu que plusieurs d’entre eux ne sont pas originaires de Somalie, mais de Djibouti ou d’autres pays voisins.
Environ la moitié des personnes avaient obtenu la nationalité norvégienne, tandis que les autres avaient obtenu d’autres permis. Maintenant, plusieurs d’entre eux ont été informés que la prémisse de la résidence ne tient plus.
Depuis 2012, l’UDI a traité 84 cas où la citoyenneté ou d’autres permis ont été révoqués. En plus des Somaliens, il y a eu des gens d’Irak et des « Palestiniens apatrides » qui se sont avérés être de Jordanie.
La vérification de l’identité des Somaliens est difficile car ils n’ont pas de registres publics des habitants du pays.
Si vous fournissez des informations correctes, nous baserons votre cas sur cela. Cependant, là où il y a des doutes ou des conflits dans les informations, cela deviendra problématique, a déclaré Anne-Kari Kollstrøm de UDI .

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Source : NTB scanpix / Norway\.mw

————————————————