Un alpiniste norvégien peine à redescendre vivant de l'Everest - 3
La lumière illumine le mont Everest, dans le district de Solukhumbu, également connu sous le nom de région de l’Everest.Photo :REUTERS/Navesh Chitrakar

L’alpiniste norvégienne Siv Harstad (45 ans) a du mal à redescendre vivante de l’Everest, après être devenue aveugle lorsqu’elle a atteint seule le sommet de la plus haute montagne du monde.

Harstad est arrivé au sommet jeudi. Un sherpa d’escalade supplémentaire a été envoyé et deux des grimpeurs népalais les plus expérimentés l’ont aidée à descendre jusqu’au premier camp, a déclaré Kathy Anne Hansen, la personne de contact de Harstad, à NRK News.
Selon NRK, Harstad a encore plusieurs milliers de mètres à descendre. Le plus grand défi consiste à franchir une cascade de glace de 600 mètres de haut avec plusieurs crevasses et des formations spectaculaires qui changent constamment.
– Des échelles et des cordes ont été placées pour s’équilibrer. On ne sait pas encore si elle a réussi à franchir ce terrain, a déclaré Hansen vendredi après-midi.
Harstad, originaire de Møre og Romsdal, est la première femme norvégienne à avoir gravi seule l’Everest depuis le sud.

Découvrez un magnifique Fjord

Source : NTB scanpix / Norway\.mw