Enquête sur la vente par la police de 50 kg de haschisch - 3
OSLO.Einar Aas, chef de la division du crime organisé de la police d’Oslo. Photo : Erlend Aas / SCANPIX

La police a aidé à la contrebande de 50 kilogrammes de haschisch, qui ont été échangés sur le marché illicite d’Oslo. Ce n’est qu’après que le journal VG a rendu public l’affaire que le Bureau norvégien d’enquête sur les affaires de police a lancé une enquête.

– Nous avons appris l’affaire par les médias et en raison des informations selon lesquelles le haschisch a atterri dans les rues, nous allons maintenant procéder à une enquête, déclare Liv Øien, chef du département d’enquête pour l’Est de la Norvège au journal Aftenposten.

Découvrez un magnifique Fjord

C’est le journal VG qui a écrit vendredi que la police, dans le cadre d’une enquête sur une ligue de la drogue qu’elle croyait dirigée par Metkel Betew, avait autorisé les agents de police à introduire 50 kg de haschisch. La substance a fini par être vendue sur le marché illicite d’Oslo.

VG a été informé que la police avait obtenu à l’avance l’autorisation d’enfreindre la loi sur la drogue.
– Je peux confirmer la situation, et elle est justifiée par une évaluation tactique du côté de la police afin d’éviter d’exposer les efforts de la police. Je vous rappelle qu’il s’agissait d’une affaire longue, compliquée et complète où il y a des accusations très graves, explique Einar Aas, chef de la division du crime organisé de la police d’Oslo.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le Bureau ne dira pas encore s’il pense que la police d’Oslo aurait dû les orienter sur le commerce du haschisch. Les médicaments ont une valeur de vente estimée à 5 millions.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw