20 ans de prison pour le meurtre de sa fille de deux ans - 3
Oslo.20 ans de prison pour avoir tué sa fille de deux ans.Photo : Audun Braastad / NTB scanpix

L’homme qui était accusé d’avoir tué sa fille de deux ans à Ellingsrud à Oslo en 2014, a fait appel sur place après avoir été condamné jeudi à 20 ans de prison.

L’Afghan de 37 ans a toujours nié sa culpabilité et a expliqué devant le tribunal de district d’Oslo qu’il n’avait jamais utilisé la violence contre sa famille.

Découvrez un magnifique Fjord

L’homme a été inculpé de meurtre avec préméditation commis dans des circonstances particulièrement aggravantes. L’enfant de deux ans est mort d’une hémorragie après avoir été poignardé au visage, à l’épaule et deux fois dans le dos.
Le procureur, l’avocat Andreas Schei, a présenté la demande selon laquelle l’accusé devrait être condamné à 20 ans de prison.

La jeune fille a été poignardée alors qu’elle était assise sur le bras de sa mère. Cela s’est produit dans le cadre d’une bagarre de masse à l’extérieur de l’appartement de la famille, où la grand-mère de la jeune fille, un oncle et un autre parent ont également été poignardés.

Découvrez un magnifique Fjord

Peu avant le coup de couteau, un homme avait battu sa compagne chez lui dans l’appartement selon l’acte d’accusation. Elle a eu une fracture au nez et des dommages à deux dents.
L’homme de 37 ans a expliqué qu’il avait brandi le couteau dans la bagarre qui a éclaté lorsque des membres de la famille sont venus en aide à la mère de la jeune fille.

Le prévenu est venu en Norvège en 2009 et a reçu un permis de séjour temporaire. En 2013, il a été rejeté à l’époque et il avait un délai pour quitter le pays en février 2014, quelques mois avant le meurtre. Selon la mère de la jeune fille, il était bouleversé et en colère à cause de la décision d’expulsion.
L’homme de 37 ans a été reconnu coupable sur tous les points de l’acte d’accusation. En plus de la peine de 20 ans de prison, il a été condamné à payer 900 000 NOK en compensation aux membres de sa famille.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw