Critique sévère de la Norvège dans le rapport sur l'Afghanistan - 3
FARYAB, AFGHANISTAN.Photo : Lise Åserud / NTB scanpix

Les efforts de la Norvège en Afghanistan n’ont pas aidé à changer la situation dans le pays, selon un comité d’experts nommé par le gouvernement.

Le comité, qui était présidé par l’ancien ministre de la Défense Bjorn Tore Godal, remettra lundi son rapport au ministre de la Défense et au ministre des Affaires étrangères. Il conclut que la Norvège n’a atteint qu’un seul des trois principaux objectifs fixés pour ses efforts en Afghanistan, selon Fædrelandsvennen :
* Nous avons réussi à prouver que nous sommes un bon allié des États-Unis et de l’OTAN dans la lutte contre le terrorisme international.
* Nous n’avons réussi que partiellement à participer à la lutte contre le terrorisme international et à empêcher que l’Afghanistan ne redevienne un foyer du terrorisme.
* Nous n’avons pas réussi à contribuer à la construction d’un État afghan stable et démocratique par le biais d’une aide à long terme et d’une diplomatie de paix.
« L’effort norvégien a constitué une très petite partie de l’utilisation totale des ressources en Afghanistan. Cela n’a par conséquent pas contribué à changer la tendance générale du développement du pays », indique le rapport.
De 2001 à 2014, 9 000 soldats norvégiens ont servi en Afghanistan. Dix soldats norvégiens ont été tués et beaucoup ont été grièvement blessés.
L’engagement de la Norvège en Afghanistan a coûté 20 milliards de couronnes, dont 11,5 milliards ont été utilisés à des fins militaires et 8,4 milliards pour les civils.
« Après de nombreuses années d’efforts internationaux, la situation en Afghanistan est décourageante », conclut le comité .

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Source : NTB scanpix / Norway\.mw