Listhaug inquiet après plusieurs propositions d'asile rejetées par le parlement - 3
Sylvi Listhaug (Parti du progrès).Photo regjeringen.no

La ministre de l’Immigration, Sylvi Listhaug, a déclaré que c’était une honte pour la nation norvégienne que l’opposition au Parlement ait rejeté plusieurs de ses propositions de durcissement de la politique d’asile.

Elle n’a pas non plus obtenu de majorité pour la proposition du gouvernement de durcir considérablement les règles du regroupement familial ou d’accorder le séjour temporaire aux demandeurs d’asile mineurs non accompagnés, lorsque la commission municipale du Parlement a rendu ses recommandations et son rapport lundi. Listhaug le regrette profondément.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– C’est avant tout une honte pour la nation norvégienne. Nous avons besoin d’une politique durable qui préserve le modèle de protection sociale norvégien. Le niveau d’immigration vers la Norvège sera un facteur décisif à cet égard. Tout indique que le niveau d’immigration vers l’Europe restera élevé, écrit le ministre dans un courriel.
Listhaug dit que les changements, entre autres, signifient que la Norvège aura une politique de regroupement familial moins stricte que la Suède.
– C’est inquiétant compte tenu des conséquences que nous avons vues dans la couverture de la Suède, écrit-elle.
– Nous constatons également que les mineurs non accompagnés constituent une part importante de l’immigration vers l’Europe. Si nous ne mettons pas de mesures en place à cet effet, nous risquons d’envoyer davantage d’enfants dans un voyage long et dangereux entre les mains de passeurs, écrit Listhaug, tout en rejetant en grande partie la responsabilité du rejet de ses propositions de Les travaillistes et ce qu’elle appelle le changement de cap du parti en matière de politique d’immigration.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw