Les chantiers navals norvégiens perdent des parts de marché au profit de l'Asie - 3
Photo :.Photo : Morten Holm / SCANPIX .

En un peu plus de deux ans, les chantiers navals norvégiens ont perdu les deux tiers du marché de la production de navires pour les armateurs norvégiens étrangers. Les gagnants sont désormais la Corée du Sud et la Chine.

Début 2014, 30 % des commandes de navires construits à partir de la flotte étrangère norvégienne ont été passées auprès de chantiers navals norvégiens. Au 1er avril, la proportion est tombée à 9 pour cent, a écrit le Klassekampen. La Corée du Sud et la Chine ont des parts de marché de 35 % chacune, contre respectivement 20 et 25 % depuis janvier 2014.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les chantiers navals norvégiens se spécialisent dans la fourniture de navires à l’industrie pétrolière et il y a eu un déclin marqué dans cette industrie. Au premier trimestre de la production, la construction navale et le matériel de transport étaient inférieurs de 17% à l’année précédente, selon les chiffres de Statistics Norway. Pendant ce temps, il y a eu une augmentation du premier au deuxième trimestre et un déplacement vers d’autres segments de marché, ce qui peut être un signe d’amélioration. Entre autres choses, Kleven a remporté un contrat de plusieurs milliards pour la construction de deux navires pour Hurtigruten.

Source : NTB scanpix / Norway.mw