1166 ont vu leur permis de conduire suspendu pour excès de vitesse cet été - 5
autoVoiture dans la circulation. Photo Norvège Aujourd’hui Médias.

En juin et juillet, la police a confisqué les permis de conduire de 1166 personnes pour excès de vitesse.

Selon VG, la police mobile (UP) a enregistré 14 584 cas d’infractions de vitesse au cours des deux mois d’été, sans compter les cas captés par les caméras automatiques. Ce chiffre représente une augmentation de cinq pour cent par rapport à l’année dernière.

1 166 conducteurs ont vu leur permis de conduire confisqué au cours de cette période, soit une augmentation de 4 %.
Dans le cadre de la rentrée scolaire, la police effectue des contrôles supplémentaires à proximité des écoles.

– Nous priorisons les zones à proximité des écoles et sommes souvent sur des routes de campagne en lien avec la rentrée scolaire. Et il y a beaucoup d’infractions liées à la vitesse et d’utilisation illégale du téléphone portable.

Dans l’ouest de la Norvège, nous avons arrêté un conducteur en état d’ébriété qui devait aller chercher un enfant à l’école. Mais l’impression générale a été bonne, déclare le chef de l’UP, Runar Karlsen, à propos des contrôles autour de l’école.

33% de plus ont été surpris en train de conduire sous l’influence en juin et juillet de cette année qu’à la même période l’an dernier. UP explique cela avec les nouveaux échantillons de salive qui leur fournissent de meilleures méthodes de détection des personnes conduisant sous l’influence.
380 personnes ont été prises en train de conduire sous l’influence pendant cette période.

Source : NTB scanpix / Norway.mw