Børge BrendeMinistre des Affaires étrangères Børge Brende.

Il y a eu des jours terribles en Syrie, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Børge Brende. Le Conseil de sécurité de l’ONU demandera à Réunis lors d’une réunion d’urgence dimanche après-midi.

– Il y a eu des jours terribles, mais nous ne pouvons pas donner d’espoir, dit Brende, qui pense que les actions du régime Assad frisent les crimes de guerre.

Après la rupture du cessez-le-feu lundi, les forces gouvernementales syriennes ont lancé une offensive contre les parties d’Alep contrôlées par les rebelles.

La ville a été intensivement bombardée ces derniers jours. La dévastation est immense et environ 200 personnes ont été tuées.

– Une nouvelle trêve suppose que les avions d’Assad soient immobilisés, dit Brende, qui a déclaré qu’il est totalement inacceptable que les cibles civiles et humanitaires soient affectées.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré samedi qu’il était choqué et consterné par l’escalade violente des bombardements d’Alep. Dimanche 17h00, réunion d’urgence convoquée au Conseil de sécurité de l’ONU, initiée par la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis.

Source : NTB scanpix / Norway.mw