Prix ​​Rafto pour un militant irakien des droits humains - 3
Yanar Mohammed.Photo: Photos Unlimited / NTB scanpix

Le prix Rafto 2016 est décerné à la militante des droits des femmes irakiennes Yanar Mohammed. La situation dans son pays est considérablement aggravée par l’émergence de l’EI.

En tant que chef de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak (OWFI), Mohammed a également dirigé des groupes minoritaires dans ce pays déchiré par la guerre.

– Les droits de l’homme ne font pas de distinction entre les hommes et les femmes, mais dans une situation où les femmes sont systématiquement victimes d’abus en raison de leur sexe, nous mettrons en lumière le travail de Mohammed pour protéger les femmes contre la violence, fournir des informations sur les droits des femmes et promouvoir la protection juridique des femmes, dit Martin Paulsen, chef du comité d’attribution de la Fondation Rafto à l’agence de presse NTB.

La Fondation souligne que la violence sexuelle fait souvent partie d’une stratégie de guerre dans de nombreux conflits actuels dans le monde:

– L’Irak n’est que l’un des nombreux exemples où les droits des femmes sont sacrifiés au profit d’objectifs politiques et militaires.

La situation déjà alarmante dans le pays s’est dégradée suite à l’émergence du groupe extrémiste EI. Selon l’ONU, au moins 18 802 civils ont été tués.

36245 blessés et 2 millions de déplacés pendant la période du 1er janvier 2014 au 31 octobre 2015.
Le prix Rafto est décerné le dimanche 20 novembre à Grieghallen à Bergen.