Le gouvernement intensifie ses efforts pour lutter contre l'antisémitisme - 3
Ministre de l’Administration locale et de la Modernisation Jan Tore Sanner ( Parti conservateur ).Photo : Terje Pedersen / NTB scanpix

Le gouvernement a mis en place onze mesures dans un effort global contre l’antisémitisme dans la société. « Il s’agit d’une responsabilité conjointe », déclare Jan Tore Sanner, ministre des Collectivités locales et de la Modernisation.

« Ce n’est pas la responsabilité des Juifs de combattre l’antisémitisme. C’est une responsabilité commune que nous assumons en tant que société dans son ensemble.

Découvrez les Aurores Boréales

« Maintenant, nous assumons cette responsabilité – ensemble », a déclaré Sanner à propos de la présentation du plan d’action contre l’antisémitisme à la Maison de la littérature à Oslo dimanche.

Les mesures visent à jeter les bases d’un effort global et systématique contre l’antisémitisme.

Découvrez les Aurores Boréales

L’une des mesures est que tous les districts de police pourront désormais enregistrer l’antisémitisme comme motif de crimes haineux. Les priorités se situent dans le secteur de la justice, la recherche, la culture et l’éducation.

« Plus de la moitié de tous les élèves juifs des écoles norvégiennes disent avoir été victimes d’antisémitisme. Des étudiants norvégiens se font jeter sur eux un « juif » dans la cour de l’école comme s’il s’agissait d’un gros mot. Nous ne pouvons pas avoir cela », dit Sanner.

Le plan d’action fait partie du travail du gouvernement pour l’inclusion et pour lutter contre la discrimination et les discours de haine.

Le gouvernement présentera également à l’automne une stratégie générale contre les discours de haine.

Sanner a lancé le plan avec le ministre des Enfants et de l’Égalité, Solveig Horne.

Source : NTB scanpix / Norway.mw