Les ventes à la ferme grimpent en flèche après les nouvelles règles sur l'alcool - 3
Asbjørn Børsheim de ‘Ulvik Fruits & Cideri’ .Photo: Ulvik Frukt & Cideri

Après une allocation pour vendre de l’alcool directement de la ferme, les producteurs de fruits du Hardanger ont connu une nette augmentation de leurs ventes.

Les clients qui achètent à la ferme achètent plus, a rapporté NRK. Asbjørn Børsheim de ‘Ulvik Fruits & Cideri’ a déclaré que les ventes avaient doublé après avoir été autorisé à vendre des boissons aux pommes contenant plus de 4,7 pour cent d’alcool.

Découvrez les Aurores Boréales

« Cela a également entraîné d’autres produits, nous avons donc réalisé des ventes globales plus importantes. Les clients sont locaux, norvégiens et étrangers », a déclaré Børsheim.

Auparavant, les clients n’avaient pas compris pourquoi ils ne pouvaient pas acheter dans toute la gamme.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Ils sont bien plus satisfaits qu’avant et ne sont plus en colère », s’amuse Børsheim, qui pense que le cidre fort est préférable. « Maintenant, sept fermes se vendent, et j’en connais plusieurs qui ont l’intention de commencer l’année prochaine », a-t-il déclaré.

« Avec six à huit pour cent d’alcool, nous mettons en évidence la meilleure saveur de pomme », a expliqué Børsheim, ajoutant que les nouvelles règles créent actuellement une nouvelle industrie dans, peut-être, la zone fruitière la plus célèbre du pays.

Source : NTB scanpix / Norway.mw