Brende : - Ne supporte pas le désarmement unilatéral - 3
Bruxelles, Ministre des Affaires étrangères Brende.Photo : Johan Falnes / NTB scanpix

Le ministre des Affaires étrangères Brende a déclaré qu’il ne soutiendrait pas une proposition qui affaiblit l’OTAN en tant qu’alliance de défense. La Norvège a voté avec 27 pays de l’OTAN contre la proposition de l’ONU pour le désarmement nucléaire.

Le projet de résolution visant à entamer des négociations pour interdire les armes nucléaires a reçu 123 voix jeudi à New York. Au total, 38 pays ont voté contre et 16 pays ont choisi de ne pas voter.

Découvrez un magnifique Fjord

– Un processus d’interdiction des armes nucléaires, qui n’est soutenu par aucun des pays qui possèdent de telles armes, entrave malheureusement les progrès, a commenté Brende.

Il pense que le désarmement et la non-prolifération sont essentiels pour parvenir à un monde exempt d’armes nucléaires et qu’il disposera d’initiatives spécifiques et crédibles dans ces domaines.

Découvrez un magnifique Fjord

Brende fait également référence à la décision parlementaire où il a été convenu que la Norvège travaillerait à long terme pour un cadre juridiquement contraignant pour l’abolition des armes nucléaires où les pays dotés d’armes nucléaires étaient également inclus.

– Si l’on part de l’interdiction, les pays dotés d’armes nucléaires ne participeront pas.

Cela devient alors une pure sélection politique, et cela ne nous rapproche pas d’un monde sans armes nucléaires. Ils risquent également un désarmement imminent dans d’autres enceintes, souligne Brende.

Source : NTB scanpix / Norway.mw